Créer mon blog M'identifier

Euphorie du marché immobilier

Le 16 mars 2017, 16:10 dans Humeurs 0

Malgré les élections presidentielles qui approchent (et qui rime souvent avec année immobilière morose), les chiffres de ce début d'année 2017 sont bons. Les projets immobiliers n'ont même jamais été aussi nombreux. De quoi donner le sourire aux professionnels de l'immobilier.

Plusieurs raisons pour expliquer cet engouement pour l'immobilier :

  1. Des taux d'intérêts toujours aussi bas. Malgré une légère remontée depuis janvier 2017, les taux restent très attractifs. Le volume des crédits est en net augmentation. Le taux pour un crédit sur 20 ans est aux alentours des 1,75%. Cela permet aux investisseurs de pouvoir obenir une plus grande surface par rapport à il y a quelques années par exemple. 
  2. Ce début d'année 2017 est dynamique et ce, malgré l'élection présidentielle. Les banques ont un volume de crédits importants à céder (ce qui explique en partie ces taux).
  3. Les prix de l'immobilier sont restés à un niveau raisonnable.

C'est donc un moment intéressant pour acheter un bien immobilier. Les taux ne vont pas rester éternellement bas. Devenir propriétaire est un rêve pour les français. Le rêve est désormais possible, alors qu'il était jusque là impossible pour de nombreux français. 

 

Les Français continuent d'emprunter

Le 9 mars 2017, 11:45 dans Humeurs 0

Malgré la hausse des taux de crédit immobilier qui continue en cette année 2017, il reste encore de nombreuses personnes qui continuent à investir et donc, à emprunter afin de profiter des taux qui restent tout de même assez bas. 

La hausse reste cependant assez faible. C'est pourquoi il est encore très intéressant d'emprunter maintenant. D'après l'Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux devraient être en moyenne à 1,7% d'ici fin 2017. En ce début d'année, il est possible d'emprunter aux alentours de 1,40%. Pour se faire une idée, cela représente une hausse d'une dizaine d'euros par mois sur un emprunt de 200 000€ sur 20 ans. Une hausse qui est donc très légère. 

Malgré cette hausse, le volume de demande de crédits reste élevé. D'après les chiffres publiés par la banque de France, c'est pas moins de 37 milliards d'euros qui ont été prêté rien que pour le mois de Janvier 2017. 

Un effet élection présidentielle ?

D'après plusieurs courtiers immobiliers, il y a probablement un facteur "élection presidentielle" à prendre en compte. En effet, nombreux sont ceux qui souhaitent profiter au maximum des dispositifs de défiscalisation qui sont encore en place. Il y a par exemple la loi Pinel. Il s'agit d'un dispositif de défiscalisation qui donne droit à une réduction d'impôt lorsqu'une personne investit dans un bien immobilier qui doit respecter plusieurs conditions (acheter dans le neuf, obligation de mettre le bien à la locatif pendant plusieurs années, respecter un zonage etc...). 

L'élection présidentielle va probablement changer la donne au niveau des dispositifs de défiscalisation. Le prochain ministre du logement voudra probablement y aller de sa loi... 

 

 

La loi Pinel est prolongée

Le 18 juillet 2016, 15:00 dans Humeurs 0

Grande nouvelle dans le petit monde de l'immobilier, le dispositif Pinel est prolongé jusqu'au 31 décembre 2017.

 

Une bonne nouvelle par les temps qui courent est un évènement à ne pas rater. Le prolongement de la loi Pinel jusqu'au 31 décembre 2017 en est une, et une bonne. Ainsi, les investisseurs peuvent profiter de ce dispoditif d'incitation à l'investissement locatif pour encore un an. Mais, à la vue de la réussite de la loi, il est tout à fait possible qu'elle le soit encore, même après un éventuel changement de majorité.

Pour rappel, la loi Pinel est un dispositif permettant de bénéficier d'une réduction d'impôt contre l'achat et la location d'un logement. L'objectif de cette loi est d'augmenter le volume de logements disponibles à la location et par la-même lutter contre une crise du logement qui secoue le pays depuis plus d'une trentaine d'années.

La réduction Pinel est à la fois proportionnelle au prix du logement ainsi qu'à la durée locative, comme suit :

- 12% de réduction (calculée sur le prix d'achat) pour 6 ans de location,

- 18% pour 9 ans de location,

- 21% de réduction pour une location de 12 ans.

Par exemple, un bien acheté 300 000 euros et loué 12 ans permet d'économiser 63 000 euros sur la période de location.

 

La prolongation est donc une excellente nouvelle pour l'immobilier, dont l'embellie semble bien partie pour durer.

Voir la suite ≫